samedi 5 septembre 2009

mercredi 8 juillet 2009

AF 191

Bon, ça c'est vu que je suis rentré ? Fermeture de la parenthèse indienne. Allez plus tôt voir sur Arte si j'y suis. D'ici à ce que l'envie de blogger me reprenne (oui, mais sur quoi?), je donnerai toujours à manger à mon delicious, & puis j'ai promis des contributions au camarade Djoh. Atchao, lecteurs fidèles. J'ai les noms, ils sont cinq: Franck, Shakti, Miss K., Bombay Magic et la petite Lilie.
Danyavdagalu.


[cc flickr]



jeudi 16 avril 2009

Neither hope, nor change

Rien à faire, je n'arrive pas à m'intéresser aux prochaines élections pour le Lok Sabha.

La campagne mène train-train, corsetée par les règles drastiques de la Commission Electorale (EC), polarisée entre l'idéologie sectaire du BJP et l'immobilisme dynastique du Congress, n'étant qu'à peine bousculée par l'émergence d'un troisième front, sorte de grotesque coalition de "ni-ni" entre le BSP (pour faire simple, le parti des dalits et son icône mégalo Mayawati), les marxistes (vous avez bien lu) et foultitude de partis régionaux navigant à vue au gré des alliances qui leur permettrait de maintenir un vague fragment de pouvoir national.
La presse tente vainement de relancer l'enthousiasme sur le mode "le grand théatre de la politique", discréditant au passage le fond au profit de la forme.


Photobucket


(c) CNN-IBN

danceofdemocracy

(c)TOI

Car hormis les rituels stigmatisations communautaires & le "blame game" à propos de la réaction au terrorisme post-Bombay, on serait bien ennuyé de discuter d'un contenu programmatique: rien sur la récession, rien sur l'éducation, rien sur le malaise agricole et le suicide des paysans, rien sur la justice sociale, rien sur le statut de la femme, rien sur la politique étrangère... Toute ressemblance avec une élection européenne devant avoir lieu en juin est évidement fortuite.

Pourtant, que j'eusse aimé m'enthousiasmer pour le plus fascinant processus démocratique de notre petite planète, ne serait-ce que pour le titanesque défi logistique qu'il représente. Un petit miracle tout de même, et 60 ans que ça dure...




cc flickr

En bonus, 2 liens pour suivre les marathon électoral durant ce mois à venir:

& bien sûr le feed twitter aka la voix du peuple.


Ajout du 21 avril: 

mardi 31 mars 2009

Législatives : Les premiers-ministrables en images.


Advani - Candidat croulant du BJP


Dr Singh, marionnette de Sonia Gandhi - candidat du Congress


Mayawati - candidate autoproclamée de l'hétéroclite "3rd Front"


Montage via Flickr & obamicon.me.


vendredi 27 mars 2009

Happy Birthday Tehelka

La BBC loue ce canard comme celui qui repousse les limites du contenu éditorial. Tehelka, l'hebdo fondé par l'écrivain Tarun Tejpal rouvre 5 ans d'archives sur son site [en], avec des interviews de ceux qui font l'Inde d'aujourd'hui: Nandan Nilekani (Infosys), Arundathi Roy (Booker Prize & militante alter), Asif Ali Zardari (Pdt du Pakistan), Shah Rukh Khan (ShahRuuuuuuuuuuuuukh), des portraits d'artistes essentiels: AR Rahman (Slumdog Millionaire), MF Hussain (Picasso oriental) et les scoops qui ont font vaciller le monde politique indien (Gujarat 2002, SIMI).

cc flickr

Tehelka Zindabad !

Edit du 31/03: Aujourd'hui l'Inde fête aussi Tehelka en interviewant Tarun Tejpal, qui cause indépendance de la presse et donne son opinion sur les élections à venir (et c'est déjà dans mon widget delicious en barre latérale, pour ceux qui suivent...)  

dimanche 15 mars 2009

jeudi 12 mars 2009

Don't worry , it's Holi.

Bangalore ne sait pas s'amuser: le festival le plus fun de l'Inde  est superbement ignoré des workaholics de la Silicon Valley indienne. Pas de jour férié ce jour là, au contraire du Nord où la fête est extrêmement populaire. Pour ceux que la curiosité des mythes & légendes hindouistes titille, la symbolique, est par . Ceci dit, en menant l'enquête parmi mon entourage, j'ai obtenu autant d'interprétations que d'interlocuteurs, avec ceci de commun que ça finit grosso modo par une divinité réduite en poudre. Plus prosaïquement, un indien athée (y'en a, même que l'hindouisme est la seule "religion" à légitimer l'athéisme comme un courant de sa propre philosophie...) m'a conté que ces couleurs ont jadis pu n'être rien d'autre que des onguents detinés à traiter la varicelle... Son côté photogénique & carnavalesque en fait aussi la fête la plus expat-friendly. Or qui dit Carnaval, dit ma brésilienne de doudou dans les parages (ici sous les flashes des paparazzis de MidDay).



Et Zinho Saâr ? Au turbin, comme tout bon Bangalori qui se respecte.
over-blog.com